statistiques
Billet d'humeur Yves Blanc Rédacteur en Chef
Sur la bonne voie

Et si on débutait cette nouvelle année sur une note positive ? Le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) vient de publier son rapport annuel sur le dopage dans le sport. Sur ce « carnet scolaire » des différentes disciplines sportives, on découvre que le cyclisme de compétition n’est plus le cancre de la classe. Bien entendu, en pointant à la quatrième place, il ne peut encore pavoiser, mais lorsqu’on réalise dans quel état se trouvait le vélo il y a quelques années, admettons que d’énormes progrès ont été réalisés dans la lutte contre ce fléau. Certes, avec 21 contrôles positifs, il n’y a pas à s’extasier, même si bon nombre d’experts s’accordent à dire que la lutte antidopage mise en place par l’UCI, seule fédération à s’être dotée d’un organisme indépendant de contrôle du dopage, porte ses fruits. Moins organisé qu’auparavant, le dopage affecte de plus en plus des coureurs isolés ; contrairement à d’autres disciplines comme l’athlétisme qui recense en 2015, avec 62 cas, le plus grand nombre d’athlètes dopés. Autre raison de nous montrer optimistes : ce communiqué ne mentionne ni le nombre ni la nature des contrôles effectués par chaque fédération. Or le cyclisme est le sport qui contrôle le plus ses athlètes. Il y a peu, dix fois moins de contrôles étaient effectués dans le football ! Comparé à d’autres disciplines, le cyclisme est donc sur la bonne voie, et peut être érigé en exemple de lutte antidopage. Voilà une belle réponse à tous ceux qui se complaisent à stigmatiser notre sport.
Toute l'actualité du Tour 2015
Le débat du mois
La question du mois